Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres... OK

Manifestation pour des refugiés

Union européenne. L’arrêt de la Cour de justice montre qu’aucun pays ne peut fuir ses responsabilités en matière de réfugiés

  UE, Slovaquie

En réaction au rejet par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) de la requête de la Hongrie et de la Slovaquie, qui demandaient à être exemptées du programme mis en place par l'Union européenne (UE) de relocalisation de réfugiés depuis la Grèce et l'Italie vers d’autres pays, Iverna McGowan, directrice du Bureau européen d'Amnesty International, a déclaré : « L’arrêt rendu aujourd’hui montre qu’aucun pays ne peut fuir ses responsabilités envers les réfugiés. La Slovaquie et la Hongrie ont tenté d’esquiver le système européen de solidarité, mais chaque pays a un rôle à jouer pour protéger les personnes qui fuient la violence et la persécution.

« Le recours introduit par les gouvernements hongrois et slovaque auprès de la Cour est une tentative injustifiée de faire de leur pays une “zone sans réfugiés”. Les États membres doivent faire preuve de solidarité les uns envers les autres, et envers les demandeurs d'asile en quête de protection en Europe. »

  Related articles

L'inflation des exécutions en Arabie saoudite se poursuit avec une 100e mise à mort

  2.10.2017   Arabie Saoudite

Les autorités saoudiennes ont encore exécuté un homme le 2 octobre, ce qui porte à 100 le nombre total de condamnés qui ont été mis à mort depuis le début de l'année 2017, avec 60 exécutions recensées au cours des trois derniers mois seulement, a déclaré Amnesty International.

Catalogne. Amnesty International dénonce un recours excessif à la force lors du référendum du 1er octobre

  2.10.2017   Espagne

Des observateurs d'Amnesty International confirment que des équipements antiémeutes ont été utilisés de manière dangereuse et inappropriée et que des personnes sans défense et n'opposant aucune résistance ont été frappées. L'organisation demande l'ouverture dans les plus brefs délais d'une enquête approfondie et impartiale sur ces événements.